mercredi 12 janvier 2011

L'histoire de ma vie

Samedi dernier, Mon Charmant et moi avons été voir "les émotifs anonymes". Non, il ne s'agit pas d'une nouvelle thérapie de groupe, mais d'un film, de Jean-Pierre Améris, avec Isabelle Carré et Benoit Poelvoorde.


A la vue de la bande annonce, je m'étais tout de suite sentie concernée : un film sur les grands timides, je sais pas pourquoi, ça me parle.

Donc ce film, c'est l'histoire de Jean-René, patron d’une fabrique de chocolat, émotif, et Angélique, chocolatière, représentante commerciale par erreur, émotive. Bon, évidemment, ce qui devait arriver arriva, ils tombent amoureux. Jusque là tout parait simple, mais justement, non ça l'est pas, simple. Parce que quand on est "émotif", rien n'est simple. Pas simple de réussir professionnellement, pas simple de créer des liens d'amitié, pas simple de savoir se comporter en société, et pas simple non plus de tomber amoureux...

Et pourtant là, tout est léger. On se croirait dans une sorte d'Amélie Poulain.

Un décor d'un autre temps, des personnages rétros à souhait, y a même des chansons (et ça vraiment c'est pas mon truc, les chansons dans les films)...

Le scénario n'est pas très surprenant, mais c'est quand même amusant, pas drôle, mais presque.

J'ai souri plusieurs fois, c'est pour dire !

Aucun commentaire: