lundi 14 février 2011

Je vous ai apporté des bonbons, parce que les fleurs, c'est périssable !

En ce jour de Saint-Valentin où les fleuristes sont pris d'assaut, j'ai décidé de parler  non pas de fleurs, mais de bonbons...car comme le dit Jacques Brel, les fleurs c'est périssable.
Je ne sais pas si vous les avez remarquées, mais entre les 20 milliards de sortes de chewing-gum que l'on trouve à coté des caisses dans nos supermarchés, depuis quelques temps, il y a de jolies petites boites en fer à l'ancienne, qui contiennent des bonbons à l'anis en sucre blanc : les anis de Flavigny.
Ces petits bonbons à l'anis, je les adore...ils me rappellent immanquablement ma grand mère. Elle en avait toujours une boite dans son sac et on aurait dit un petit trésor,(parmi tous les trésors qu'on pouvait trouver dans un sac de grand-mère, mais là c'est une autre histoire).
Et aujourd'hui, ces bonbons ont traversé le temps. Ils sont toujours produits en France,  comme autrefois, dans la fabrique de Flavigny, et toujours présentés dans ces jolies boites décorées en fonction du parfum.
On en trouve à la violette, à la menthe, à la fleur d'oranger, au citron ou encore à la réglisse...
Aujourd'hui, comme ma grand-mère, j'en ai toujours une boite dans mon sac !

Aucun commentaire: