jeudi 3 février 2011

La déco anti-maniaque !

La déco brute, ça vous dit quelque chose ? Des parquets même pas cirés, des papiers peints arrachés,  des peintures écaillées, des tapis délavés...oui, oui, certaines personnes payent pour ça...La preuve !

Vous connaissez le Rough hôtel, à Londres ?
Là-bas, on dort peut-être dans de beaux draps, mais dans une déco brute ! Ici, la perfection n'est pas de mise. Le décorateur a décidé de mettre en avant les vestiges de l'ancienne déco. Des papiers peints défraîchis et à moitié arrachés, des murs bruts et des escaliers usés, parfait, on garde ! 
On ajoute quelques touches de couleurs, un ou deux meubles baroques, et quelques matériaux contemporains pour faire ressortir l'âme du lieu...

Et le résultat est là. : un lieu original et très personnel...à l'opposé des hôtels de luxe habituels !

En matière d'effet délabré, l'hôtel Rough n'est pas un cas isolé. Les studios DIMORE à Milan en ont d'ailleurs fait leur spécialité. Votre appartement est neuf ? pas de problème, ils savent aussi faire du faux vieux...et oui, c'est ça le luxe !

Et dans une version moins luxe, un bel exemple de déco "trash" chez la styliste Kerstin Grezi.
En installant sa boutique (dans une ancienne laverie blanche bien proprette), Kerstin Grezi a commencé par gratter les murs pour tout refaire... Et comme souvent, elle a découvert plusieurs couches de papier peint et de plâtres, qu'elle a décidé de laisser. Effet garanti !


Heureusement, on est pas obligé de refaire (défaire) toute la déco de l'appart pour obtenir une petite touche "destroy" chez soi...il suffit de quelques objets bien pensés.
Comme des tapis fabriqués à partir de tapis usés -en plus on recycle !- (Carpet Reloaded), ou encore du papier peint "restes d'affiches et graph sur mur de béton" (amkashop).
On ajoute une commode classique vieillie (Hanjel), un fauteuil en cuir patiné (Chehoma), et une chaise "bidon" (Stanker). Et pour la final touch, une lampe réalisée  avec des bouteilles (Stanker)...

Si vous aimez ce style (ou pas d'ailleurs), je vous invite à visiter le superbe site Beauty of Decay, qui présente des photographies de lieux désaffectés. Les photos sont tout simplement magnifiques !

Après ça, on se demande pourquoi on s'embête à vouloir décaper, poncer, ou enduire !

Aucun commentaire: